Visio consultation

Le déroulement

Une séance

Les séances peuvent être très différentes d’une fois sur l’autre. Rien n’est jamais figé, je m’adapte aux circonstances et aux besoins du patient.

Généralement, une séance comporte les phases suivantes :

  • La prise de contact entre le patient et le thérapeute : quelques minutes
    Il est important que ce contact soit bon, mon travail demande une certaine
    confiance avec le patient. Si vous ne vous sentez pas à l’aise avec, il vaut mieux prendre un autre thérapeute.
  • Induction de transe : de 10 à 20 mn
    Cette phase peut être plus ou moins longue suivant les circonstances et l’habitude qu’a le patient à entrer en transe.
  • Le travail thérapeutique : de 15mn à 1h
    Ce travail dépend complètement du patient et de l’avancement global de sa thérapie. Il s’agit en général d’un travail actif, parfois totalement inconscient. Quand on est en transe on n’a pas la même appréciation du temps. 
  • La sortie de transe : quelques minutes
    Il s’agit pour le patient de revenir à l’état de veille ordinaire. C’est un peu comme lorsque l’on se réveille après une bonne sieste, il faut un peu de temps pour se sentir pleinement éveillé. 
  • La prise de rendez-vous pour la séance suivante : quelques minutes 
    Après une séance, il vaut mieux, en général, que le patient retourne rapidement à ses occupations habituelles et laisse son inconscient intégrer le travail qui a été fait.
    Les fins de séances sont donc souvent très courtes.

Une thérapie

Il n’y a pas de règles strictes, tout dépend du patient et des raisons qui l’ont poussé à faire une thérapie. On peut néanmoins considérer différentes phases dans le travail :

  • Définition des objectifs
  • Apprentissage de l’hypnose
  • Exploration
  • Renforcement de l’égo
  • Changement en profondeur
  • Consolidation
  • Etc…

Ces différentes phases peuvent se recouper et ne sont pas faites en séquence.

La durée d’une thérapie est complètement imprévisible. Parfois, une seule séance suffit, parfois il en faut beaucoup plus. Là aussi cela dépend complètement du patient, de sa personnalité, de ses problèmes, de ses motivations, etc… La fréquence des séances n’est pas imposée.

En règle générale, les séances peuvent être rapprochées au début puis être espacées pour laisser le temps à l’esprit du patient d’intégrer les changements effectués.
Par exemple, il est possible de commencer avec une séance par semaine pendant deux ou trois séances, puis de passer à une séance toutes les deux semaines.
Pour les patients qui ont des problèmes d’argent (étudiants, chômeurs, etc.) il est tout à fait envisageable de ne faire qu’une séance par mois.

La fin de la thérapie est décidée d’un commun  accord par le patient et moi-même. Cela n’empêche pas le patient de revenir de temps en temps quand il juge que cela peut lui être bénéfique.
En effet, les changements importants peuvent mettre des mois, voire des années avant d’être vraiment bien solides.
Si entre temps un évènement extérieur vient perturber le patient au point de le tenter de revenir à l’état antérieur, il vaut mieux qu’il vienne me voir afin de consolider son état et lui permettre de passer l’épreuve avec succès.
Il arrive parfois que des patients reviennent une fois ou deux, six mois ou un an après la fin de leur thérapie.